Umi

Le CBD peut-il vraiment soulager la douleur ?


Kim Bercet
Co-fondatrice miuk

Héléna Villard
Étudiante 6A pharmacie

Clémence d'Aligny
Fondatrice UMI

Le CBD est de plus en plus étudié pour ses potentielles propriétés analgésiques (anti-douleurs). Une méta-analyse de 12 publications scientifiques réalisée en 2020 présente le CBD comme une solution prometteuse pour gérer la douleur chronique en général, à condition que sa concentration soit suffisante et que la qualité des produits soit conforme aux normes. Une revue systématique faite en 2022, démontre aussi que le CBD est une excellente alternative à l’usage d'opioïdes dans la gestion des douleurs chroniques du fait de sa très faible toxicité. Ces études nous montrent que le CBD semble être une solution intéressante pour soulager la douleur en général, notamment chronique, mais que les études sont encore limitées.

À noter que si vous ressentez des douleurs, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé expert. Trouvez un soignant recommandé par d’autres patientes ici.

Le CBD contre les douleurs menstruelles ou pelviennes

50 à 70 % des adolescentes ont des règles douloureuses de façon permanente ou occasionnelle

D'après Ameli

Il existe aujourd’hui très peu d’études qui analysent l’efficacité du CBD pour ce type de douleurs en particulier. Cependant, les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires induits par le CBD pourraient contribuer au traitement de certaines douleurs menstruelles spécifiques, telles que les douleurs en bas du dos et les crampes abdominales.

jeune femme avec un tampon

Néanmoins, en mars 2024, une étude publiée dans le “Journal of endometriosis and uterine disorders” a observé les effets des tampons infusés au CBD sur 63 femmes souffrant de dysménorrhée primaire :

Le CBD pour les douleurs spécifiques à l’endométriose

1 femme sur 10 est concernée par l'endométriose, 79 % d'entre elles souffrent de douleurs invalidantes

_D’après l’Inserm et Sante.fr

Une étude s’est penchée sur l’utilisation du CBD pour soulager les symptômes liés à l’endométriose. Réalisée en 2021 par le NICM Health Research Institute de Sydney, elle observe les effets du CBD sur les douleurs pelviennes, les troubles digestifs et les troubles d’humeur de 252 participantes atteintes d’endométriose. Trois points à retenir :

  1. Le CBD est bien efficace pour ces trois symptômes avec une plus grande amélioration ressentie sur les troubles digestifs
  2. Les formes inhalées sont plus efficaces pour la douleur
  3. Des essais cliniques sont attendus pour vérifier ces conclusions

Consommer du CBD pour soulager la douleur

4 façons de consommer du CBD

Les études ne permettent pas encore de faire de recommandation précise. Aussi, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel de santé.

Néanmoins, selon l’intensité de votre douleur, il faudra adapter la dose ou la concentration de CBD progressivement. Il existe plusieurs formes autorisées en France pour consommer du CBD :

  1. Sous la langue (ou sublinguale)

La forme liquide (souvent sous forme d’huile) permet une absorption rapide et efficace notamment pour soulager les douleurs menstruelles et pelviennes. Le produit est directement absorbé dans la circulation sanguine à travers les vaisseaux sanguins présents dans la muqueuse sublinguale. Cela contourne le processus de digestion et permet donc une meilleure biodisponibilité.

  1. Par voie orale

Produits comestibles tels que les infusions, les gummies ou les capsules. L’effet sera moins rapide du fait de la digestion mais peut durer plus longtemps, et il y aura moins d’absorption de CBD.

  1. Par la peau(application transdermique)

Il existe des crèmes au CBD, qui grâce à leurs formules hydrophobes (ne se dissout pas dans l’eau) permettent de pénétrer la peau sans passer par le système sanguin et donc d’exercer ses propriétés sur des zones douloureuses précises.

  1. Par la respiration (inhalation)

Cette voie présente des bénéfices pour soulager les douleurs aiguës, grâce à une action quasi-immédiate. L'inhalation est le fait de chauffer (et non de brûler contrairement au fait de fumer) du CBD via un vaporisateur ou une cigarette électronique. Cela présente des risques limités puisqu'on ne retrouve pas les composés toxiques liés à la combustion mais suscite de même des inquiétudes en termes de santé respiratoire.

Nous avons sélectionné plusieurs produits au CBD selon leur qualité (composition & processus de fabrication) qui peuvent aider à soulager les douleurs. Je découvre.

Et dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin ou professionnel de santé pour être conseillé(e). Je cherche un soignant expert de confiance.

Découvrir nos autres articles