Umi

Que faire en cas d’oubli de la pilule ?


Alice Loiseau-Dureuil
Sage-femme

Clémence d'Aligny
Fondatrice UMI

Lors d’un oubli de pilule, de vomissements ou de diarrhées après la prise, le traitement contraceptif hormonal n’est plus toujours efficace. Cela peut créer des spotting (saignements en dehors des règles) et surtout un risque de grossesse non désirée (l’ovulation n’étant plus bloquée).

Selon le type de pilule et le délai de l’oubli, il y a plusieurs actions à mettre en place. Il existe ou outil en ligne pour avoir les recommandations spécifiques à sa pilule sur le site Question Sexualité. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter la notice de votre pilule.

Pilules estroprogestatives ou pilules microprogestatives au désogestrel

récapitulatif des recommandations en cas d'oubli inférieur à 12 heures et supérieur à 12h

Oubli de moins de 12 heures

Il n’y a pas de risque de grossesse.

Oubli de plus de 12 heures

Il a un risque de grossesse.

Cas particulier de la pilule estroprogestative avec règles

Si l’oubli a lieu la semaine avant les règles (la semaine avec pause ou comprimés inactifs), enchaînez les plaquettes et ne prenez pas les comprimés inactifs ou ne faites pas de pause.

Pilules microprogestative au lévonorgestrel

Ce sont les mêmes actions, mais avec un délai de 3h !

récapitulatif des recommandations en cas d'oubli inférieur à 3 heures et supérieur à 3h

Oubli de moins de 3 heures

Il n’y a pas de risque de grossesse.

Oubli de plus de 3 heures

Il a un risque de grossesse.

En savoir plus

Découvrir nos autres articles